Interopérabilité des outils de gestions

L'interopérabilité, c'est quoi?

L’interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d’accès ou de mise en œuvre. En lire davantage sur Wiki.

Que ce soit dès le démarrage ou durant les premiers mois d’activité, les PME d’aujourd’hui ont à leur portée des centaines d’outils et d’applications web qui facilitent leur quotidien et les rendent plus efficaces.

Autrefois, les gestionnaires devaient faire leur administration manuellement. Désormais, grâce à l’abondance d’applications et d’outils de gestion qu’on trouve en ligne, on peut recréer l’ensemble de ce qu’un progiciel de gestion intégré (PGI, ou ERP en anglais) aurait fait pour nous.

Une PME peut donc se munir à faible coût d’un système de facturation automatisé ou d’un système comptable infonuagique tout en respectant une certaine rigueur interne, car de tels logiciels ne requièrent plus l’achat d’une licence onéreuse. Il suffit de payer une inscription pour commencer à les utiliser, dans la logique du logiciel à la demande (ou, en anglais, software as a service (SaaS). Aussi longtemps que l’entreprise paie sa mensualité ou son annualité, elle peut jouir du service.

Quels sont les avantages de me constituer un SaaS?

Les avantages des SaaS sont multiples. On peut parler d’économies de coûts, car ils ne requièrent aucuns frais initiaux. On peut aussi parler d’accessibilité. Par ailleurs, toutes les données s’y trouvent en permanence, sans dédoublement d’un logiciel à l’autre. L’avantage le plus important est probablement la croissance avec l’usage. En effet, il est possible d’ajouter des utilisateurs ou d’accéder à des fonctionnalités plus poussées au fur et à mesure qu’on en ressent la nécessité.

Les SaaS ont toutefois leurs inconvénients, notamment à l’étape de leur mise en marche. Certains services font exception, mais il faut généralement configurer son logiciel soi-même, et cela exige des connaissances de base. Des lacunes peuvent aussi survenir lors d’une panne de service du fournisseur internet ou du fournisseur du service à la demande. Il devient alors impossible d’accéder à ses outils de travail. Au final, comme l’intégration de ces logiciels aux processus de gestion peut s’avérer un objectif à long terme pour l’entreprise, il est impératif de maitriser l’interface de programmation d’applications (API) et de développer des ponts entre les logiciels pour qu’ils communiquent. Par exemple, une vente enregistrée dans le logiciel de gestion des relations avec la clientèle (GRC, ou en anglais CRM) peut ouvrir un projet dans le logiciel de gestion de projets.

Bonne nouvelle : la plupart des inconvénients peuvent être contournés en faisant appel à une consultante agréée ou un consultant agréé du modèle SaaS ou à des spécialistes qui s’y connaissent en interopérabilité.

Voici quelques conseils pour vous aider à intégrer des logiciels ou des applications de gestion dans votre entreprise:

  • Avoir un plan de ce que vous voulez accomplir de façon plus automatisée et structurée à court et moyen terme.
  • Choisir vos logiciels SaaS en fonction de leur capacité à s’intégrer à d’autres logiciels que vous convoitez pour le présent et le futur.
  • Vous entourer de spécialistes des logiciels infonuagiques, de l’automatisation et de l’interopérabilité dans divers champs (gestion des affaires, ressources TI, comptabilité, gestion de projets, etc.).
  • Vous intéresser à la démarche et y prendre part; le détachement est le pire ennemi de l’automatisation.
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Souscrire à notre infolettre

Recevez des mises à jour sur l’univers de l’interopérabilité. Apprenez-en plus sur les outils qui permettent d’améliorer vos processus de gestions. Gagnez en efficacité en adoptant les plus récentes innovations dans le domaine.

Partager cet articles avec vos collègues et ami(e)s

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin